Fête des mères à la manière des grands MAÎTRES

En ce jour particulier, quoi de plus naturel que de fêter les mamans au travers des yeux des artistes.

 

 

 

 

 

 

 

La Madone à l’Oeillet, une oeuvre magnifique peinte aux alentours de 1473 par l’artiste peintre italien. Ce tableau est  exposé à l’Alte Pinakothek de Munich,

C’est une huile sur bois peinte vers 1480, une des première oeuvre si ce n’est la première que l’artiste Italien a exécuté dans son propre atelier.

Vierge à l’œillet léonard de Vinci
berthe-morisot-le-berceau

 

 

 

 

 

 

 

 

Et une magnifique représentation de l’amour d’une mère avec une artiste qui me tient particulièrement à coeur Berthe Morisot. Il s’agit d’une oeuvre magistrale réalisée en 1872

 

 

 

 

Mary Fairchild peintre américaine née en 1858 à New Heaven, tient également une place bien particulière dans mon coeur d’artiste peintre. Très peu connue elle a pourtant réalisé de magnifiques toiles à l’image de “roses et lys”. On retrouve une certaine ambiance qui peut nous rappeler Monet. Rien de surprenant à cela car  À partir de 1890, elle fait de fréquents séjours à Giverny, où elle côtoie ses compatriotes

Mc-Monnies
Muntzlyall

 

 

 

 

Et pour terminer cette revue de quelques œuvres qui sacralise le lien entre une maman et son enfant, je vous présente une artiste encore une fois inconnue mais qui recèle une force impressionnante dans ses œuvres. Il s’agit de Laura MUNTZ LYALL et sa toile “mère veillant son enfant“. Peintre anglaise née en 1860 qui avait commencé comme maîtresse d’école mais qui très vite s’est laissée attraper par l’art. Elle part étudier à Paris en 1891 et c’est le mouvement impressionniste qui guidera la grande majorité de ses œuvres.

berthe-morisot-le-berceau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.